Connect with us

Ressources

Avoirs du 2e pilier oubliés : pourquoi faut-il les rechercher ?

Published

on

LPP

Vous travaillez à l’étranger et plus précisément en Suisse ? Alors, vous devez connaître le 2ème pilier ou libre passage. On parle généralement des avoirs LPP (loi sur la prévoyance professionnelle). Ces derniers sont conservés dans la caisse de pension de votre employeur. Le 2ème pilier permet en effet à un employé de percevoir une rente s’élevant jusqu’à 60 % du dernier salaire afin qu’il maintienne son niveau de vie habituel lors de sa retraite. Cependant, ces avoirs LPP peuvent être parfois oubliés ou perdus. On vous dit tout.

Dans quel cas peut-on perdre ses avoirs LPP ?

Avant tout, il convient de préciser que le 2e pilier est obligatoire pour tous les salariés soumis à l’AVS (1er pilier) et dont le salaire annuel est de 21 330 CHF au minimum. Par ailleurs, il est impossible de perdre la somme issue de la prévoyance professionnelle, puisqu’elle vous appartient. C’est vous-même qui l’avez cotisé. Mais, il est possible de perdre de vue vos avoirs LPP et de ne plus savoir où ils se trouvent. Cet état de choses survient dans plusieurs cas :

  • Vous avez changé d’emploi : c’est le cas le plus fréquent. De nos jours, il est rare de travailler toute sa vie pour la même société. Or, en cas de changement d’employeur, vous devez faire transférer votre avoir de vieillesse dans la nouvelle caisse de pension. Une démarche que beaucoup de personnes ne font pas, par méconnaissance du système de prévoyance suisse ou par oubli. On parle alors d’avoirs LPP non réclamés ;
  • Vous avez quitté la Suisse ;
  • Vous êtes au chômage.

Ne vous inquiétez pas ! Que ce soit dans l’un ou l’autre cas, il est possible de retrouver vos avoirs du 2ème Pilier égarés à tout moment grâce à Swiss Serenity. En plus, cela est totalement gratuit.

Quelles sont les différentes utilisations du 2e pilier ?

Comme nous l’avons expliqué, le 2ème pilier est une cotisation vous permettant de disposer d’une rente de vieillesse lorsque vous atteignez l’âge de la retraite. Cependant, cette prévoyance professionnelle offre d’autres atouts intéressants :

  • Vous pouvez l’utiliser pour acquérir ou construire votre maison individuelle, rembourser un prêt hypothécaire, acquérir des participations à la propriété d’un logement ;
  • Vous pouvez également retirer une partie du capital vieillesse pour créer votre propre entreprise, à condition de choisir le statut d’indépendant ;
  • En cas de lacunes de prévoyance, vous pouvez racheter les années de cotisation manquantes pour bénéficier d’une déduction fiscale. Cela permet aussi d’accroître les prestations qui accompagnent votre 2ème pilier, et donc, d’augmenter votre capital de prévoyance ;
  • En cas d’invalidité, vous touchez une rente d’invalidité, et ce, même si vous n’êtes pas encore admis à la retraite.

Qu’arrivera-t-il à votre 2ème pilier si vous divorcez ou décédez ?

2nd pillar

Que votre couple ait opté pour le régime de la communauté réduite aux acquêts, le régime de la séparation de biens ou le régime de la participation aux acquêts, en cas de divorce, chaque époux aura droit à la moitié des avoirs LPP cotisés par son partenaire pendant toute la durée du mariage. Cette loi s’applique même si l’un des conjoints perçoit déjà une rente de vieillesse ou une rente d’invalidité.

Aussi, au cas où vous mourriez, votre conjoint et/ou vos progénitures auront droit à une rente : c’est la rente de conjoint ou rente d’orphelin. Le 2ème pilier ou libre passage n’est rien d’autre qu’un système de prévoyance suisse.

I'm a passionate full-time blogger. I love writing about stris, how they can access key resources, avoid legal mistakes, respond to questions from angel investors as well as the reality check for stris. Continue reading my articles for more insight.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top of the month